Return to site

Focus sur... Maddy Street

Retour sur celle qui a ouvert le bal de l'audition #3, la chanteuse pop Maddy Street.

Revenons sur ton live au FGO-Barbara. Quelles sont tes impressions ?

Franchement c’était magique, je n’avais jamais joué dans une salle aussi grande. J’étais tellement heureuse d’être sur scène, je pense que le public l’a ressenti et que l’on a passé un super moment ensemble.

J’avais Saïsama, Orso et Mia à mes côtés (des potes avant tout) mais surtout des musiciens tops, ce show n’aurait pas été le même sans eux. Je suis sûre que l’on gardera tous des souvenirs incroyables de cette soirée, si l’after n’a pas trop affecté la mémoire de certain.es cela étant dit…

Qu’as-tu pensé des deux autres artistes qui ont partagé la scène avec toi ?

Pâle regard était très captivant, notamment la voix de Capucine, qui emporte vraiment le public, c’était un honneur d’avoir partagé la scène avec eux.

 

Magon et ses musiciens sont vraiment cools, j’adore leur énergie rock débordante et il m’a dédicacé sa chanson « The Streets » pendant le concert, ce qui m’a fait super plaisir et cette chanson est bien évidemment devenue ma préférée du groupe.

Peux-tu présenter ton projet musical en quelques mots ?

J’écris des chansons que l’on peut qualifier de pop mais avec des influences rap/ lo-fi / indie et soul. Mes textes sont pour la plupart en anglais, même si récemment j’écris pas mal en français aussi, j’y parle de sujets qui me sont très personnels comme ma sexualité, mes relations, mon rapport à l’anxiété et la dépression. De base, j’écris et compose mes morceaux à la guitare. En venant à Paris, il y a maintenant 3ans, j’ai eu le plaisir de bosser avec des producteurs tel que Saïsama et donc de mélanger nos sonorités tout en conservant mon côté singer-songwriter.

Il y a deux ans, j’ai sorti un EP qui s’intitule Medusa, depuis j’ai fini mes études à Melbourne où j’ai eu le plaisir de collaborer avec de nouveaux artistes, dont Zach Anderson avec lequel j’ai écris mon dernier single ‘Still Yours’.

Le déclic qui t’a fait commencer la musique ?

Mon père est guitariste et jouait constamment dans le salon, j’ai toujours eu un ‘petit’ esprit de compétition et donc je voulais pouvoir faire comme lui. Il m’a offert un ukulélé pour mes 10 ans avec le livre ‘Ukulele for Beginners’, pensant que j’allais abandonner au bout de deux semaines, mais j’ai persisté et j’y ai vraiment pris goût.

Le vrai déclic cependant, celui qui m’a poussé à écrire autant que je le fais, s’est passé au lycée. J’étais en phase d’affirmer ma bisexualité mais à cause de cela j’ai subi des harcèlements. Je me suis donc raccrochée à la musique notamment à la chanson ‘Same Love’ de Mary Lambert et Macklemore. Actuellement, il y a de plus en plus de chanteurs et chanteuses ouvertement queer qui l’expriment dans leur musique, je veux faire partie de ce mouvement qui à mes yeux est important pour la représentation.

Quelles sont tes principales inspirations et influences ?

Répondre à cette question c’est un peu comme répondre à « Tu écoutes quoi comme musique ? », compliqué car il y a tellement de personnes à lister.

Pour faire court dans un premier temps elles viennent de la musique qu’écoutaient mes parents, ils sont Anglais, j’ai donc baigné dans le Rock British étant petite : The Who, The Beatles, Fleetwood Mac (dont je saigne encore l’album Rumours)…

Ensuite, en écrivant mes premières chansons vers l’âge de 14/15ans, j’étais en pleine phase Ed Sheeran (qui honnêtement est toujours d’actualité).

Aujourd’hui, Frank Ocean est une de mes plus grandes influences pour sa pop déconstruite et lo-fi. King Princess est une chanteuse queer dont j’admire l’univers également.

Pour finir Loyle Carner est un rappeur anglais qui me touche beaucoup par sa sincérité et ses textes.

Quel est ton rapport au Grand Paris : les endroits, villes, quartiers, lieux culturels du Grand Paris que tu préfères et pourquoi ?

A l’origine je viens de Normandie, d’un village qui ne se trouve même par sur le GPS tellement il est paumé. Pour moi, le Grand Paris représente donc l’opportunité que j’ai su saisir pour mes études et pour ma musique. J’ai vécu un peu partout dans le Grand Paris : Marly-Le-Roi, Aubervilliers, le 16ème, le 5ème et maintenant Epinay-Sur-Seine.

Mes lieux culturels préférés sont tout d’abord les cinémas UGC et MK2. Après chaque répète que l’on faisait pour le concert je m’arrêtais aux halles pour voir un film. Le ciné m’inspire beaucoup pour mes textes et la peinture aussi, notamment le surréalisme et Dali, ce qui explique pourquoi mon musée parisien préférée soit le musée Dali à Montmartre.

Ma salle de concert préférée est probablement la Cigale, c’est une salle magnifique et c’est la où j’ai vu mon premier concert à l’âge de 16 ans, celui d’Halsey.

Quelles sont tes prochaines actualités ?

J’ai une date de prévu pour un festival à Montreuil en Avril, la programmation est encore à confirmer alors je ne peux pas en dire plus.

J’ai un single avec Orso pour lequel on va tourner un clip dans les prochains mois.

J’ai aussi fini mon deuxième EP qui s’appellera ‘Blue’ et j’espère pouvoir le sortir cette année, j’attends juste de trouver un entourage pro prêt à m’accompagner dans la sortie de ce projet.

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour 2020 ?

On peut me souhaiter beaucoup de concerts, j’adore la scène, vraiment et qui sait peut-être une date à la Gaité Lyrique ?

 

J’aimerais faire des collabs en tout genre aussi, j’adore mélanger les univers d’artistes différents avec le mien, je suis toujours opé pour un feat.

On peut aussi me souhaiter de trouver un label et une équipe de management qui seraient prêts à soutenir et faire avancer mon projet car je sors tout en indé pour l’instant.

Si tu fais partie des six sélectionnés, qu’espères-tu que cela t’apporte ?

Faire partie des 12 m’a déjà beaucoup apporté, notamment au niveau de ma confiance en moi. Faire partie des 6 serait vraiment une opportunité fantastique de travailler aux côtés de pros qui m’aideront à développer mon set. J’espère que cela me permettra d’avoir plus de visibilité également et de rencontrer toujours plus d’artistes et de groupes au top, mais surtout, surtout, de faire encore plus de concerts !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK