Return to site

Focus sur... Del Rosso

Une semaine après l'audition #1 de La Grande Party au Pop up du label, retour sur un des artistes qui a marqué cette première soirée.

Revenons sur ton live au Pop-Up du Label. Quelles sont tes impressions?

C'était mon premier concert avec Del Rosso et les conditions étaient parfaites. Un super accueil et un super son grâce à l'équipe du Pop-Up, une salle pleine et à l'écoute. Je sentais que le public était avec moi donc j'ai vraiment passé un très bon moment.

Qu’as-tu pensé des deux autres artistes qui ont partagé la scène avec toi ?

J'ai beaucoup aimé, et le line-up de la soirée était super cohérent en plus. J'étais déjà tombé sur Lagrace via Instagram et j'avais accroché, et là sur scène sa voix est vraiment sublime. Night Night j'ai découvert en live et l'énergie, le côté homme-machine m'a bien plu. Humainement, on s'est bien entendu et c'est toujours intéressant et enrichissant de rencontrer d'autres artistes et de discuter avec eux dans ce cadre-là.

Peux-tu présenter ton projet musical en quelques mots ?

Del Rosso c'est un projet qui à débuté fin 2019 donc c'est tout nouveau. J'avais envie d'écrire des chansons sans forcément me restreindre à un genre particulier ou à une manière de produire et c'est comme ça que le projet est né. Il y a deux singles qui sont déjà sortis et sur scène je suis en solo avec une guitare, quelques synthétiseurs et machines, et ma voix principalement.

Le déclic qui t’a fait commencer la musique ?

J'ai commencé la musique assez jeune, autour de 5 ou 6 ans. Je jouais souvent à taper sur des casseroles avec des cuillères en bois donc mes parents m'ont inscrit à des cours de batterie. À 11 ans j'ai arrêté pour prendre des cours de guitare, et pendant l'adolescence j'ai commencé à apprendre le chant et le piano en autodidacte, à utiliser les synthétiseurs, les sampleurs, les logiciels de musique. Ensuite je me suis inscrit au Conservatoire de Musique de Lyon en musiques actuelles, j'y suis resté 5 ans.

Quelles sont tes principales inspirations et influences ?

Mon univers est hyper large. Mes inspirations vont de Pink Floyd à Bashung en passant par Joao Gilberto, Burial ou Playboi Carti. J'adore Frank Ocean, Nicolas Jaar, Grouper. Je suis beaucoup inspiré par le cinéma de Terrence Malick et Michelangelo Antonioni. Par l'art aussi, Basquiat notamment, et le surréalisme. Et en ce moment j'écoute beaucoup Moses Sumney et Jessica Pratt, j'ai bien aimé le Jackboys aussi.

Quel est ton rapport au Grand Paris ? Quels sont les endroits, villes, quartiers, lieux culturels du Grand Paris que tu préfères et pourquoi ?

J'adore le 18ème, notamment tout le quartier entre la halle Saint Pierre et Jules Joffrin. Dans les lieux culturels j'aime beaucoup le Palais de Tokyo, et le Centre Pompidou notamment le bureau d'André Breton. Je suis souvent vers Asnières-sur-Seine et Bois-Colombes dans le 92, c'est cool, il y a l'EMB pas très loin qui est une salle de concert que j'aime bien. Et de temps en temps je vais dans le 5ème et 6ème, j'ai l'impression d'être dans un autre Paris.

Quelles sont tes prochaines actualités ?

Il y a un single qui est prévu pour fin janvier, et je pense sortir un nouveau morceau chaque mois jusqu'à l'été, avec un clip d'ici-là certainement.

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour 2020 ?

Des concerts, des concerts, des concerts.

Si tu fais partie des six sélectionnés, qu’espères-tu que cela t’apporte ?

Je pense que ça pourrait m'apporter un accompagnement super intéressant dans mon projet, une certaine visibilité également et des concerts importants, des rencontres importantes. Donc une certaine évolution, de l'expérience et une belle aventure.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK